• Défaite du PSG

    Défaite du PSG, les terres agricoles ne seront pas sacrifiées sur l'autel du sport-spectacle.

    La confédération paysanne salue la clairvoyance de la région ... Nous relayons, ci-dessous, leur communiqué :

    La Confédération paysanne se félicite du vote du Conseil Régional d'Île-de-France excluant la ferme du Poult, sur la commune de Poissy dans les Yvelines, des terres convoitées pour accueillir le centre d'entraînement du PSG. La Confédération paysanne, tant nationale que locale (Ile-de-France), dès le mois de mai dans le cadre de la consultation publique sur le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), avait exprimé son opposition au déclassement de ces 150 hectares de terres agricoles et rencontré différents acteurs locaux (Maire de Poissy, Préfet de la région Ile-de-France).

    Le Conseil Régional Ile-de-France a en effet adopté le 18 octobre un amendement déposé par des conseillers régionaux d'EELV, supprimant la possibilité de créer un «espace vert et de loisir» à l'emplacement de la ferme du Poult espace agricole faisant partie du plateau des Alluets-le-Roy.

    Alors que l'espace agricole occupe en Ile-de-France désormais moins de 50% du territoire global de la région, nous rappelons d'une part que cet espace agricole est source d'activité économique, d'emploi et de lien social, et d'autre part que la surface agricole de la région est très insuffisante pour subvenir aux besoins alimentaires régionaux. Ce double constat devrait reléguer au passé les politiques publiques qui visent à réduire ces terres agricoles : il faut mettre fin à la pression permanente que subissent les paysans de la région face à l'expansion urbaine, mettant en péril leurs exploitations et dégradant le cadre de vie des habitants de la région.

    La Confédération paysanne remercie tous ceux qui ces derniers mois se sont mobilisés contre ce projet. Nos prises de positions nationales, le travail de nos équipes sur le terrain font que notre discours sur la préservation des espaces agricoles avance. Espérons qu'il arrive jusqu'à NDDL et partout où nous luttons pour préserver notre outil de travail.

     

    « La ZAD patate sur la plaine de Montesson »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :